Votre navigateur ne supporte pas JavaScript!
  • Le Maroc membre de la CEDEAO : ces universitaires n’en veulent pas

    C’était, hier, lors d’une conférence de presse à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD).

    Walf Quotidien
    L’idée d’une adhésion du royaume chérifien à la CEDEAO continue de susciter des réactions. Après le Secteur Privé sénégalais qui a opposé un niet catégorie à une telle décision, c’est au tour des membres du laboratoire de Prospective et de science des mutations d’afficher leurs craintes. Hier, lors d’une conférence de presse, Pr Malick Ndiaye et ses camarades ont dit tout ce qui les gêne sur l’arrivée du Maroc à la CEDEAO.
    «60 % des actifs bancaires au niveau du Sénégal relèvent de banques marocaines. Cela veut dire qu’il y a eu un pré-maillage bancaire avant cette demande d’adhésion. L’autre chose que nous avons noté, c’est l’ordre de priorité. Le Maroc préfère qu’on commence par la zone de libre échange. ...

    Lire l'article au complet