Votre navigateur ne supporte pas JavaScript!
  • [reportage] AIBD, un mois après : Des débuts pleins d’espoirs

    Mercredi 3 janvier 2018.

    newseco-economie-senegal
    Illustration en cours…
    Le Soleil
    Il est 13 heures 48 minutes. Le Boeing 737-400 de la compagnie aérienne nigériane Med-View Airline s’engage, dans un bruit assourdissant, sur la longue piste de l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD). En quelques secondes, l’appareil à destination de Lagos se déploie dans le ciel de Diass enveloppé de poussière.
    Quelques minutes plus tôt, c’est un avion de la compagnie américaine Delta Airlines et un autre de la compagnie émiratie Emirates qui ont décollé de ce même tarmac. Au même moment, dans la salle d’embarquement d’où l’on peut admirer le spectacle qui se déroule sur le tarmac à travers les vitres en concaves, les passagers à destination de Nouakchott et de Milan s’apprêtent à embarquer par deux des six passerelles télescopiques qui relient l’aérogare aux avions. Des passagers dont les vols ne vont pas tarder patientent tranquillement sur les bancs tandis que d’autres, accoudés aux deux restaurants bars, trompent leur faim. L’ambiance est d’un ton plus bruyant dans la salle adjacente où les passagers d’un vol de Kenya Airways remplissent les dernières formalités d’enregistrement dans l’une des 44 box. ...

    Lire l'article au complet