Votre navigateur ne supporte pas JavaScript!
  • La BRVM inaugure une nouvelle salle de marchés au Togo

    Pour cette dernière, l’initiative s’inscrit dans le cadre de sa politique de développement, dont l’une des actions stratégiques consiste en la vulgarisation de la culture boursière.

    brvm togo
    Nephthali Messanh Ledy 
    15
    Mar'17
    2min 36s
    L’Ecole supérieure d’administration et de gestion Notre Dame de l’Eglise (ESAG NDE) a procédé ce mardi à l’inauguration de sa salle de marchés, en partenariat avec la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM). Pour cette dernière, l’initiative s’inscrit dans le cadre de sa politique de développement, dont l’une des actions stratégiques consiste en la vulgarisation de la culture boursière. « La BRVM  est heureuse de constater que l’Esag NDE a très tôt intégré que le développement économique de nos pays passe d’abord par la recherche du savoir, du savoir-faire et du savoir-être », a déclaré Birahim Diouf, le directeur du Département des Etudes, de la stratégie et du développement du marché de la BRVM.
    « La BRVM  est heureuse de constater que l’Esag NDE a très tôt intégré que le développement économique de nos pays passe d’abord par la recherche du savoir, du savoir-faire et du savoir-être », a déclaré Birahim Diouf, le directeur du Département des Etudes, de la stratégie et du développement du marché de la BRVM. A travers cette salle de marchés, la bourse régionale permet à l’école de reproduire un environnement réel d’une place financière qui donne la possibilité aux étudiants de s’exercer à des cas pratiques de négociations à partir d’un logiciel de simulation boursière. « Cette salle de marchés permettra ainsi une mise en situation encadrée par des enseignants-chercheurs et des professionnels de la finance de marché pour aider nos jeunes à acquérir une expérience solide et une bonne connaissance des outils professionnels », devait indiquer la Sœur Pauline Kisita Suka, la directrice générale de l’école. « Ils pourront également développer une culture boursière afin de mieux participer par ce biais à la création de la richesse », poursuit-elle. ...

    Lire l'article au complet