Votre navigateur ne supporte pas JavaScript!

Contribution au débat sur les impôts des députés

  • 14
    Juin'17
    Directeur Général,
    UMECUDEFS (Microfinance)

    Il est évident que l’étonnement et la surprise  que cette déclaration a pu causer, sont  à  la dimension du prestige de cette Institution et à la haute stature de son Président, le Secrétaire Général de l’AFP, Moustapha Niasse. Au moment où ces déclarations étaient faites, le Président Moustapha Niasse se trouvait hors du territoire national. Dès son retour, il a donné instruction aux  services compétents de l’Assemblée nationale de lui faire le point sur la question, preuves et pièces à l’appui.

    Le Communiqué de la Direction de la Communication de l’Assemblée nationale est sans appel sur la question. L’Inspecteur des impôts avait déclaré que les députés ne payaient pas d’impôts car, selon lui, l’Assemblée nationale ne procédait jamais au reversement des sommes retenues à la source. Sur la base de ces allégations, le chiffre manifestement fantaisiste de 2.700.000.000 de F CFA de sommes dues aux services fiscaux avait été avancé. Le Communiqué de l’Assemblée nationale nous renseigne que les députés paient l’impôt sur leurs salaires, que les sommes retenues à la source sont bel et bien reversées au Trésor et que les montants en cause sont largement en deçà des montants avancés par l’Inspecteur et ses commentateurs zélés …

    Accédez-vite à la suite