Votre navigateur ne supporte pas JavaScript!
  • Podor : des partenaires révolutionnent les pratiques agricoles

    Quelque 3 000 personnes dont 75% de femmes, du département de Podor (nord), ont été formées à l'agroforesterie, à la production d'engrais organiques et à la transformation de produits agricoles, a-t-on appris, samedi, à Dakar, des auteurs de cette initiative saluée de part et d'autre.

    podor
    YB/ESF
    21
    Mar'17
    4min 9s
    Quelque 3 000 personnes dont 75% de femmes, du département de Podor (nord), ont été formées à l’ agroforesterie, à la production d’ engrais organiques et à la transformation de produits agricoles, a-t-on appris, samedi, à Dakar, des auteurs de cette initiative saluée de part et d’ autre.   «   Les bénéficiaires, au nombre de 3 000, ont appris aussi à améliorer les terres dégradées et appauvries  », a souligné Ousmane Aly Pame, le président du Réseau pour l’ Émergence des écovillages du Sénégal (REDES), également maire de Guédé Chantier, une commune située dans le département de Podor.   Monsieur  Pame intervenait à une conférence de presse sur le thème : «   Accroitre la Sécurité alimentaire et la génération des revenus à travers le renforcement des capacités, l’ Agriculture durable et l’ agroforesterie  ».
      Un projet financé avec 150 millions de F CFA, dans cette commune, a permis aux populations des villages de Guédé Chantier, Lahel, Moundouwaye et Diarra de produire des aliments biologiques sur une superficie de 24 hectares.   «   Le projet leur permet de produire une nourriture saine et d’ entretenir leurs cultures par des techniques propres, sans effets secondaires désastreux sur la biodiversité  », a souligné Ousmane Aly Pame.   Une représentante des bénéficiaires de cette initiative de Guédé Chantier a salué les «   bienfaits sanitaires et économiques  » de cette «   Innovation  ».   «   Nous achetions beaucoup d’ engrais chimiques à des prix élevés, pour améliorer notre production. ...

    Lire l'article au complet